Prendre la lumière

Press review

Quatre Alsaciens seront en lice aux Internationaux Jeunes de France, comptant pour le Circuit mondial juniors, organisés au complexe Saint-Symphorien de Metz jusqu'à dimanche.

Le succès va croissant avec 250 participants et 46 pays inscrits pour cette épreuve "premium" du circuit mondial, qui rassemble les meilleurs cadets et juniors venus des cinq continents. Cette étape permet de marquer de précieux points dans la course à la qualification aux Championnats du monde.


Chez les garçons, on retrouvera pour la première fois le cadet mulhousien Célian Besnier. L'ex-champion de France benjamins, et médaillé de bronze aux derniers championnats de France minimes, effectuera sa seconde sortie internationale de la saison.


« L'occasion est belle de se montrer sur le plan international, souligne Pascal Besnier, son père, coach et... ancien international jeunes. Il avait fait une première expérience à Porto en novembre dernier, qui intervenait après cinq semaines d'arrêt (défaite en 16e de finale). Aujourd'hui, il aborde ce tournoi en confiance. Il signe des résultats réguliers, et même très impressionnants comme fin mars au tournoi d'Amiens. » Le jeune Mulhousien (n°756 français) est en effet parvenu à enchaîner les performances, dont une première victoire contre un joueur classé parmi les 200 meilleurs français, avant de subir la loi de Grégoire Jean (n°60) en quart de finale. « Cette compétition est très importante, surtout dans la position de Célian, qui n'a rien à perdre, poursuit-il. C'est aussi une ouverture en vue des sélections pour les championnats d'Europe en juillet. »
Sortir des poules
Chez les cadettes, pour sa deuxième participation, la Schilikoise Charlotte Lutz s'attend à « une opposition très relevée ». La championne de France minime tentera de s'extirper de sa poule et de pousser l'aventure le plus loin possible. Médaillée de bronze l'an dernier par équipes, associée à Lucie Farcy, la joueuse du Pôle France de Nancy doublera et pourra aussi s'étalonner dans le tableau juniores.


Sa camarade du SUS TT Léa Minni participera à son second open international de la saison, après celui de Slovaquie à la Toussaint. Son objectif principal sera « de prendre de l'expérience » tant par équipe avec le maillot tricolore qu'en individuels.


En juniores, l'ex-Schilikoise Camille Lutz, désormais licenciée à Saint-Denis, se présentera en habituée du rendez-vous mosellan pour sa cinquième participation. Médaillée de bronze en 2017, l'internationale tricolore souligne l'importance de cette compétition. « Cela permet de se situer sur le plan international et de marquer des points pour le classement en vue des championnats d'Europe jeunes. Je sors d'une période d'entraînement intensive. L'objectif sera de mettre en place les axes que j'ai travaillés. »


J.-M.B.